Tout cela est possible, oui certainement avec une grande volonté

 

La France n’est pas un pays tout nucléaire, au contraire. Les transports sont essentiellement à base de pétrole et il faut changer tout cela.

C’est seulement la production électrique qui est nucléaire. Ceci nous apporte des atouts indéniables pour permettre l’essor des véhicules électrifiés.

La production électrique française proche du Zéro CO2 doit être un axe majeur de notre feuille de route. C’est la condition première pour gagner notre transition énergétique. Nous sommes le pays avec le plus fort potentiel pour atteindre notre mobilité sans émission de gaz à effet de serre.

La lutte contre le réchauffement climatique ne doit pas toujours mettre dans le débat une électricité trop nucléaire. Écarter totalement le nucléaire ne sera jamais possible avec l’alternative des énergies renouvelables.

 

La lutte que nous devons mener c’est l’arrêt du pétrole le plus vite possible dans les transports.

 

Ce combat ne peut réussir que par une volonté sans faille de la nation et au-delà des opinions politiques. Une unité nationale sur ce sujet est nécessaire et de grandes décisions devraient être prises au plus vite.

Le pétrole est plus dangereux que le nucléaire, il n’y a pas de débat. Il faut donc basculer au plus vite les transports vers le zéro CO2.

Un immense challenge avec de vraies échéances est à mener au plus vite pour atteindre une mutation totale du parc automobile.

  • Notre volonté est de participer à atteindre cet objectif, et
  • notre vision future pourrait être la suivante pour gagner

Nous sommes en 2040. Il ne se vend en France que des véhicules neufs décarbonés. Les derniers véhicules consommant du pétrole sont décriés et seront interdits de rouler en 2045. Des déploiements massifs d’infrastructure de recharge ont été réalisés partout et notamment dans le collectif résidentiel et l’entreprise pour les salariés. Chaque place de stationnement est équipée pour la recharge. Il suffit de quelques heures par jour à chaque véhicule pour se recharger suffisamment au regard des besoins. Nous avons tous réussi la transition énergétique des transports.  Depuis la réglementation écrite en 2028, tous les collectifs résidentiels neufs à partir de 1er janvier 2030 sont équipés à 100% de points de recharge. La mise en conformité à 100% des bâtiments collectifs et tertiaire existants est effective à partir du 1er janvier 2035. C’est devenu une réalité.

Les associés TEMLab