Aéroports et gares

Le temps d’arrêt est un éléments essentiels pour la solution à déployer. Dans tous les cas, ce temps est de plusieurs heures, ce qui conforte le déploiement du système MANY. Ici, seul le nombre de TPC par système MANY est à affiner.

Soit les usagers partent pour une journée, journée de travail, déplacement professionnel,… soit pour une durée plus longue supérieure ou égale à 1 jour.

Pour des départs inférieurs à 1 jour, la recharge partagée MANY à 6 ou 8 TPC est la solution.

Pour les départs plus longs (de 1 à 2 jours),  recharge partagée MANY  à 8 ou 10 TPC, et

Pour des départs >2 jours, recharge partagée MANY à 12 TPC.

Les aéroports permettent plus facilement d’appliquer ce principe que les gares ferroviaires car ils ont souvent des parkings séparés en fonction des temps de stationnement.

La gestion de la recharge et le prix à payer sont simples car cela revient à un paiement standard incluant la recharge puisque tous les parkings ont des accès avec tickets et barrières ; la partie financière de la recharge est directement liée au temps de stationnement.

Pour les gares, il faut probablement regarder le cas des petites gares autour des métropoles où les salariés laissent leur véhicule pour la journée de travail. Cela revient à de la recharge en parking d’entreprise mais dans un lieu privé accueillant du public et où possiblement la recharge est pris en charge par la commune de la gare SNCF.