Parkings P+R

Les parkings P+R se situent dans les métropoles aux extrémités des lignes de métro ou de tramway. En général, ce sont des centaines de place de stationnement qui sont des zones adéquates pour traiter la recharge des VE et VHR en masse car regroupées et plus pratiques à mettre en œuvre que dans les rues. Les infrastructures de stationnement sont là et il suffit de décider de l’ensemble des places à équiper sur une même zone fermée et accessible seulement à ces 2 types de véhicules (Ve et VHR).

Les solutions à déployer sont essentiellement des systèmes de recharge partagée MANY car les véhicules restent stationnés plusieurs heures ; il ne faut surtout pas leur imposer de se débrancher.

La gestion de la recharge et le prix à payer sont simples car cela revient à un paiement standard incluant la recharge puisque ces zones ont des accès avec tickets et barrières ; la partie financière de la recharge est directement liée au temps de stationnement.

Ce sont 2 cas d’usage qui peuvent être traités :

  • La recharge en journée pour les usagers qui se rendent en centre-ville via les transports en commun. Le besoin n’est pas simple à identifier notamment pour les proches habitants de la ville (recharge pas nécessaire). Par contre le besoin est réel pour les usagers qui viennent à la « grande ville » après un kilométrage significatif (50 à 100 km).

La recharge la nuit pour les habitants du centre-ville. Les parkings P+R sont une zone de stationnement pratique où l’autorisation serait accordée la nuit pour la recharge des VE et VHR. La pratique de cette recharge reste une contrainte pour l’usager car il faut se déplacer pour aller mettre son véhicule en charge. Ce peut être la meilleure et la plus économique des solutions pour la métropole plutôt que de déployer dans les quartiers. La zone en P+R reste fermée et sécurisée pour les infrastructures et les véhicules. Et une mobilité 100% décarbonée demande forcément de répondre à la recharge de tous les véhicules qui restent stationnés la nuit dans les rues.